CathoFamiLink‎ > ‎Newsletters‎ > ‎

Newsletter n°100 du 25 septembre 2017

publié le 12 oct. 2017 à 00:39 par Jérôme Moreau
Le Père 100 !

Chers amis,

Ce n'est pas sans émotion que j'écris ces premiers mots de la 100° newsletter de CathoFamiLink. La première remonte à juin 2009 et depuis déjà huit ans, vous êtes restés fidèles, pas seulement à la lettre mais, et c'est plus important, à la prière et à l'esprit que, avec toute l'équipe, nous avons voulu donner à ce site. Nous sommes résolument au service de nos frères et sœurs qui vivent l'épreuve et la croix en proposant cet outil, très modeste, pour mettre en relation les priants qui le souhaitent autour d'une intention particulière.

Nous avons connu bien des joies, et encore des récentes, qui nous ont montré, s'il était nécessaire, la force de la prière à laquelle Jésus nous invite avec confiance. Parfois, il semble que nous n'avons pas été exaucé. Il semble seulement, tant les fruits de la prière ne sont pas toujours ceux escomptés. Je suis sûr que le Seigneur a toujours répondu d'une manière ou d'une autre, peut-être pas là où nous L'attendions mais différemment ou ailleurs. La communion des saints a cet avantage que rien ne se perd des bonnes actions, des offrandes et sacrifices, des prières et intercessions, des mérites, tous offerts en union avec le sacrifice rédempteur de Jésus sur la Croix.

Il est clair que nous nous reconnaissons plus que jamais, comme je vous le disais dans la première newsletter d'une autre manière, dans les trois Blancheurs : l'Eucharistie au cœur, à la source et au sommet de notre vie chrétienne ; la Très Sainte Vierge Marie comme guide de notre vie chrétienne et Mère de la grâce ; le Saint-Père, comme visage de l'universalité et de l'unité de l’Église du Christ, malgré nos divisions.

Mais, vous allez me dire : ''Pourquoi ce titre ?'' Il m'est venu en pensant à mon service militaire car je suis encore de ceux qui l'ont fait. Ceux qui voyait la quille, c'est-à-dire la fin du service, approcher, avaient coutume de fêter le Père 100 ! Je ne saurais dire l'origine de l'expression mais c'était le commencement du décompte des jours qui conduisait vers la sortie, occasion d'une fête bien arrosée ! Tout cela n'a que bien peu à voir avec notre centième à nous qui dit surtout votre sobre fidélité.

Peut-être avez-vous pensé au ''perçant'' à chaque fois que j'ai ouvert un abcès des maux de notre temps ? Ou au ''persan'', lorsque vous vous êtes ''farsi'' des newsletters peu inspirées ? Ou encore au ''père sang'' quand je vous ai fait part de mes (saintes) colères devant les injustices ? Rien de tout cela. Le Père 100 vous concerne chacune et chacun et me remplit d'émotion quand je pense à votre persévérance et à votre fidélité dans la prière, à votre charité active qui prend part à la souffrance des autres, à votre esprit de sacrifice quand vous recevez courageusement les épreuves et témoignez de votre espérance sans faille, à votre constance pour vivre votre foi catholique dans un monde qui s'en éloigne si souvent, quand il ne la combat pas ouvertement. Pour tout cela, et tant d'autres bienfaits, chers amis, chers frères et sœurs, soyez vivement et affectueusement remerciés ! Quel réconfort et quelle consolation de savoir qu'une communion invisible nous unit fortement et ne laisse pas chacun, seul, livré à ses difficultés ! Je rends grâces au Seigneur pour ces années de CathoFamiLink ou tant de grâces ont été échangées dans le secret des cœurs et le silence des âmes offertes sans condition, à la suite de la Sainte Vierge Marie.

Ah !, oui... Le Père 100 ! C'est le Père céleste qui, dans la parabole du semeur (Mt 13, 23), fait porter du fruit à chaque petit grain de blé, au maximum, à 100 pour 1 ! Je suis sûr, ou au moins j'en fais le vœu, que c'est le fruit que vous portez, chacune et chacun, dès aujourd'hui et pour la vie éternelle ! Soyez bénis surabondamment de la rosée céleste !

Abbé Philippe-Marie



La vie du site

100 numéros de notre newsletter aujourd'hui! Autant de billets du P. Philippe-Marie qui nous suit (et nous précède) si bien depuis l'origine!

100 newsletter, cela représente 8 ans et 4 mois, la première étant sortie en juin 2009. Que de choses en cette durée! Pour ne prendre que quelques chiffre, cela représente au jour où j'écris:

  • 121 chaînes de prières (dont 100 aujourd'hui archivées)
  • 4064 intentions de prières déposées
  • 407 actions de grâce
  • 206417 connexions avec notre site, d'une durée moyenne de 6 minutes et 39 secondes.

Innombrables sont les dizaines de chapelet, les prières aux saints patrons de CathoFamiLink, les prières pour le pape et les invocations à Notre Dame de Lourdes ainsi suscitées…

Quand aux fruits, impossible de les quantifier. Nous nous sommes toujours refusés à parler de miracles quand nous constatons des guérisons ou des améliorations notables, physiques ou morales, dans le cadre de nos chaînes de prières, pas plus que nous ne voulons parler d'abandons du Ciel quand les demandes ne sont pas (ou ne paraissent pas) exaucées. Cela n'est pas dans notre domaine de compétences. Mais dans l'équipe nous avons l'expérience de très belles relations humaines et spirituelles liés avec des personnes souffrant de maux divers, ainsi que de bonnes nouvelles espérées mais inattendues.

Puisque notre site est lié dès son origine à Notre Dame de Lourdes, je vous confie pour conclure ce poème écrit sur le thème du Pèlerinage National 2017 à Lourdes "Le Seigneur fit pour moi des merveilles":

En Marie, le Seigneur fit pour nous la merveille,
Saint est Son Nom!
Elle est splendeur céleste et pour Dieu sans pareille,
Son gonfanon!

Elle est marque d'amour du Seigneur pour les hommes
Par sa bonté
Faisant aimer du Père aux pécheurs que nous sommes
La volonté.

En elle Il nous offrit la meilleure des mères,
Legs merveilleux
Pour nous donner, plutôt que des peines amères,
La paix des Cieux.

Elle nous a comblés par son regard si tendre
Sur nos cœurs durs,
Nous donnant belle envie, par merci, de lui rendre
Des cœurs plus purs.

Elle nous a donné pour Noël à la crèche
Notre Sauveur,
Celui qui pour toujours établit une brèche
Dans le malheur.

Elle nous fait le don, car elle est bonne et douce,
D'aimer servir
Nos frères malheureux, fragiles, et nous pousse
A les chérir.

Pouvoir lui fut donné de gagner sur le diable
Echec et mat,
Elle dont s'élança la prière incroyable:
Magnificat!

Je vous salue, merveille entre les créatures,
Parfait trésor
Annoncé par le Ciel au sein des Ecritures
En lettres d'or!

Dominique



Inscrivez-vous à la Newsletter

L'équipe CathoFamiLink

Comments